Technologie PSA

PSA : Une technologie de pointe parfaitement maîtrisée par NOVAIR Medical

Le générateur d'oxygène s'appuie sur la technologie dite PSA, Pressure Swing Adsorption, technologie de séparation des gaz de l'air qui utilise l'air ambiant comme seule matière première.

L'air ambiant est composé principalement d'azote (N2, 78%), d'oxygène (O2, 21.8%), d'argon (Ar, 0.1%) et de gaz rares (0.1%). Le procédé PSA consiste à faire passer de l'air comprimé préalablement filtré au travers d'une colonne contenant un tamis moléculaire appelé zéolite. La structure de ce tamis lui permet de capter l'azote pour obtenir en sortie de l'air enrichi en oxygène à 93% et au-delà.

Le générateur d'oxygène est composé de deux colonnes de zéolite (tamis moléculaire), d'un système pneumatique complet (vannes, filtres, régulateur de pression...) piloté par un automate et d'un réservoir d'oxygène.

 

 

 

Les 5 phases principales du procédé PSA

 

  1. L'air comprimé (78% d'azote, 21% d'oxygène, < 1% d'argon) est filtré, déshuilé et séché et la pression de service est régulée de façon automatique.
  2. L'air traverse les tamis moléculaires, où l'azote est adsorbé par la zéolite, augmentant ainsi la concentration en oxygène jusqu'à 95%.
  3. A la sortie du tamis moléculaire, l'oxygène produit est envoyé vers le réservoir tampon par un bloc multifonctions. L'azote est éliminé via un échappement silencieux et refoulé à l'extérieur.
  4. Une partie de l'oxygène produit est utilisée pour aider la désorbtion d'azote d'une colonne lorsque l'autre colonne assure la production d'oxygène (et vice versa).
  5. Un système pneumatique et automatique d'équilibrage des colonnes permet d'assurer un flux d'oxygène continu.