Novair : Générateurs d’oxygène, une solution d’avenir pour les hôpitaux

 

Contact Entreprises - Mars Avril 2020

Novair : Générateurs d’oxygène, une solution d’avenir pour les hôpitaux

 

Entreprise implantée à Roissy en France, le groupe
Novair (qui compte une centaine de personnes réparties
en France et en Italie) est fabricant de dispositifs
médicaux dans le domaine des gaz médicaux depuis
1977. Parmi les systèmes proposés, la société conçoit
et produit des générateurs d’oxygène médical, destinés
à la production d’oxygène sur site pour les établissements
de santé. Ces générateurs sont complétés
par l’ensemble des équipements nécessaires à l’acheminement
et à la surveillance des gaz médicaux, de la
source aux patients. Bien que très présent à l’export,
le générateur d’oxygène est encore très peu utilisé en
Europe et son utilisation reste marginale en France.
En ces temps difficiles et pénuriques à l’hôpital, ces
dispositifs pourraient toutefois apporter un véritable
atout aux établissements de santé bien que des freins
restent encore à lever. “Nos solutions tardent à s’imposer
face à l’oxygène livrée en bouteilles, souligne
Valérie BOKOBZA, Directrice Marketing du groupe.
Le cadre réglementaire est pourtant en place depuis
près de 10 ans.. Il y a encore une certaine frilosité de la
part de certains pharmaciens, qui ressentent de l’appréhension
à changer de mode d’approvisionement
en oxygène, bien que la production sur site amène
une meilleure traçabilité et fournisse un gaz analysé
en continu. Cela demande une longue pédagogie ! Par
ailleurs, les appels d’offres ne nous permettent pas
toujours de nous positionner et il nous faut faire face
à la concurrence d’entreprises multinationales qui disposent
de très gros moyens, d’une assise et d’une influence
très ancrée sur le marché.”
La production sur site présente pourtant beaucoup
d’avantages encore sous-exploités : plus de lourdes
bouteilles à manipuler, de risques d’explosion dues
au stockage de gaz comburant en grande quantité ;
finis les contraintes logistiques, les risques de ruptures
de stock d’oxygène ou azote et les défaillances
de la chaîne d’approvisionnement. L’impact est aussi
positif pour l’environnement, en limitant les rotations
de camions sources d’émissions polluantes, tout en
réduisant les coûts d’exploitation. “Ces dispositifs
présentent un véritable intérêt notamment dans des
pays d’Afrique ou d’Asie où les sites peuvent être très
éloignés des usines de gaz et peuvent rencontrer des
difficulités à être livrés en oxygène. Ces difficultés
d’appovisionnement existent aussi en France. Nous
avons par exemple réalisé une installation à l’hôpital
de Bayeux situé en centre-ville, qui avait connu des
difficultés à être approvisionné en oxygène après de
fortes chutes de neige qui ont fortement compliqué
l’accès à l’hôpital des camions livrant le gaz.. Au total,
Novair a déjà installé une trentaine de générateurs
en France. Notre objectif, à terme, est d’interpeller les
décideurs pour que le générateur d’oxygène médical
soit encouragé et qu’il puisse être systématiquement
proposé à tout hôpital à la recherche d’un approvisionnement
en oxygène.” La société opère à ce jour
dans plus de 90 pays grâce à un large réseau de distributeurs
locaux et d’agents. Plusieurs centaines de
générateurs Novair fonctionnent à travers le monde
dans le domaine médical mais aussi industriel, avec
des solutions innovantes pour des secteurs très diversifiés
(agro-alimentaire, métal, pétrochimie, verrerie,
électronique…).
www.novair.fr
www.novairmedical.com